Échelle 30mm, hauteur totale 42mm
Tirage résine polyuréthane haute qualité, vendu non peint.
Figurine sculptée par Thomas DAVID.
Modèle peint par Thomas DAVID.

15€


EN STOCK

Frais de port, 3 euros dans le monde entier.
Habituellement livré en moins de deux semaines.

La mort. Le repos éternel.

Cet adage est beaucoup moins vrai désormais. Quand un soldat tombe au champ d’honneur, au deuil classique de la famille vient maintenant s’ajouter la souffrance du défunt. Si son âme est suffisamment forte, il doit remplir une dernière fonction ; faucher de nouvelles vies, détruire encore et toujours.

Implanté dans le corps artificiel d’un Exterminateur il redevient un soldat et retourne combattre mais pour le camp opposé. Ainsi il tue l’ancien compagnon d’arme, l’ancien frère. Même si la plupart des fonctionnalités des robots sont prédéfinies, certains d’entre eux peuvent même avoir conscience de leurs actes, ce qui les fait parfois hésiter dans certaines situations critiques.
Cette tragédie est orchestrée par Hadès, évidemment.

Mais ce n’est pas « que » par pure perversité, c’est avant tout pour palier à des ressources limitées en énergie. En effet, il n’a rien trouvé de mieux pour alimenter ses créations que les âmes des hommes. Oui, l’âme humaine est une bonne pile. Ce feu bleuté implanté dans le cœur des Exterminateurs ne s’épuise jamais.

Hadès avait trouvé ce moyen pour équilibrer le rapport de force avec Zeus, du temps ou le plus puissant des Dieux siégeait au sommet de l’Olympe. Quand ce dernier a été assassiné, ses robots ont pris un large avantage dans la guerre et ont repoussés les vivants dans leurs cités dorées, ne laissant qu’une lande ravagée derrière eux.

Encore une fois, les hommes sont les jouets des Dieux, et c’est le prix à payer pour atteindre les Champs Elysées.